Jeudi 24 janvier 2019

« VDH vainqueur de la Golden Globe Race à bord du voilier Matmut : un message universel », par Daniel Havis

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

« Après 211 jours de mer, Jean-Luc Van den Heede, plus connu sous l’acronyme VDH vient de remporter la Golden Globe Race à bord du voilier ‘’Matmut’’. A 73 ans, avec les conditions de navigation d’il y a 50 ans, sans électronique embarquée, sans ordinateur, sans appareil numérique selon le règlement de ce tour du monde à la voile pas comme les autres, la performance peut paraître irréelle. 

Visuel VDH Opinion DH
L’implication de la Matmut, société d’assurance de forme mutualiste, auprès de Jean-Luc et dans une telle aventure peut, elle aussi, interpeler. Mais tout, dans ce que nous mettons en œuvre aux côtés de Jean-Luc depuis notre rencontre, est en profonde résonance avec les valeurs de notre organisation, société de personnes.

Inconséquente, la Matmut, d’apporter son soutien à un défi aussi risqué ? Acheter et gérer des risques est la définition même du métier d’assureur. Mais cette activité se fait sur un temps long, en puisant dans toute les courbes d’expérience possibles – la Matmut est par exemple assureur automobile depuis 57 ans... Préparation, anticipation, gestion minutieuse du moindre détail, ténacité, capacité hors norme à écouter la nature, à l’appréhender… VDH, fort de ses 5 tours du monde, de ses 10 passages du Cap Horn, de ses deux podiums en autant de Vendée Globe… avait toutes les cartes dans son jeu pour être à la hauteur de ce défi. Et il l’a été. Dans cette course atypique, un moment en particulier me revient : la façon dont Jean-Luc a géré la grave avarie subie par son gréement, passant les options en revue et décidant finalement de réparer, restant ainsi dans la course. C’est absolument exemplaire de maîtrise. La performance est très inspirante et la Matmut, société de personnes plaçant l’Humain au cœur de son fonctionnement, ne peut qu’y être sensible. 

Incohérente la Matmut, de soutenir une course en solitaire, alors que la Mutualité induit nécessairement la dimension collective dans son fonctionnement ? Les grandes réussites ne valent que si elles sont partagées. Et depuis la signature de notre partenariat avec VDH, jusqu’à son arrivée, nous avons mis en œuvre de nombreuses actions, notamment auprès de nos 6 200 collaborateurs. Programme « digital detox », pour rappeler l’importance des contacts humains dans une époque de forte digitalisation. Exposition « vintage » organisée dans les locaux de notre siège social, histoire de se replonger dans plus de 50 ans de vie d’entreprise, tandis que VDH naviguait dans les mêmes conditions que ses condisciples du milieu du XXème siècle. Conférence de VDH devant les collaborateurs Matmut, avant son départ. Communications régulières pour suivre son parcours et faire de la pédagogie sur l’univers de la course au large… Cette liste n’est pas exhaustive mais témoigne que l’aventure vécue par VDH à bord du voilier ‘’Matmut’’ a été depuis plusieurs mois une vraie source d’inspiration pour nos collaborateurs. Tous s’associent à moi pour féliciter chaleureusement Jean-Luc et le remercier de ces moments de partage, malgré les océans qui nous séparaient. L’accueil populaire reçu par VDH aux Sables-d’Olonne, ce mardi 29 janvier, est une autre preuve de la création de lien social que rendent possibles ces magnifiques aventures sportives et humaines. Je souhaite enfin le meilleur aux participants de la Golden Globe Race qui restent actuellement en course.

A quelques semaines d’intervalle, il m’a été donné d’évoquer le soutien de la Matmut au Mouvement Sportif via deux actions à priori aux antipodes. D’un côté le partenariat noué avec la section sport-santé de l’ASRUC, club omnisports situé en périphérie de Rouen. L’activité physique comme élément de thérapie pour certaines maladies ou encore la lutte contre les méfaits de la sédentarité nous semble être des enjeux sociétaux majeurs et il est naturel pour nous de nous engager. De l’autre, le soutien à VDH et à la Golden Globe Race, une épreuve sportive qu’on pourrait aisément qualifier « d’extrême », dans le bon sens du terme. On y revient toujours, le lien entre les deux est l’Humain. Qu’il s’agisse de pratiquer une activité physique adaptée, suite à une prescription médicale, ou bien de repousser ses propres limites, à 73 ans, au milieu de l’océan, c’est la dimension universelle de progrès, de partage, de création de lien social qui pousse la Matmut à s’engager. Que toutes celles et ceux qui œuvrent à rendre cela possible, dans l’ombre ou en pleine lumière, en soient vivement remerciés. »

Daniel Havis, Président de MATMUT SAM et de la SGAM MATMUT LA MONDIALE
Jeudi 24 janvier 2019
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Contact
Derniers communiqués
  • Vendredi 13 septembre 2019
    " Fidélité, citoyenneté et engagement en matière de sponsoring sportif " par Daniel Havis [Lire le communiqué]
  • Vendredi 7 juin 2019
    « Partenariat Matmut / Plastic Odyssey : de l’inspiration naît l’action » par Nicolas Gomart [Lire le communiqué]
  • Mercredi 6 mars 2019
    « Communication basée sur les valeurs, attention aux pièges ! » par Stéphanie Boutin [Lire le communiqué]
  • Mercredi 7 novembre 2018
    « L’assurance automobile d’hier, d’aujourd’hui et de demain » par Olivier Requin [Lire le communiqué]
  • Mardi 2 octobre 2018
    « De la logique de l’innovation dans l’écosystème automobile » par Tristan de La Fonchais [Lire le communiqué]
Voir tous les communiqués
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés, dans le cadre de notre politique de respect de votre vie privée. En savoir plus